vendredi, octobre 20, 2006

Affleurement de la vallée de Cleurie

Péridotite
Une péridotite est une roche essentiellement formée de péridots, minéraux dont le représentant commun est l'olivine, silicate de fer et de magnésium. La péridotite est principalement composée d'olivine (qui lui donne sa couleur verte représentative) et de pyroxène (minéraux noirs). La péridotite est issue d'un refroidissement lent du magma. La péridotite peut devenir de la serpentinite, sous l'effet de la chaleur et d'une hydratation, c'est le métamorphisme hydrothermal. La péridotite peut devenir de l'éclogite sous l'effet d'un métamorphisme de haute pression.
Les péridotites ont une structure grenue. Elles sont le principal constituant du manteau terrestre.

Description:
Du fait de sa localisation mantellique, la péridotite qui représente pourtant environ 80 % du volume terrestre, est une roche très discrète, cachée par les croûtes ... A l'occasion de l'orogenèse varisque (centrée sur 330 Ma), un écaillage en contexte collisionnel a provoqué l'enchassement de ce petit fragment de péridotite mantellique sous-crustale.
A la faveur de la compensation isostatique, de l'érosion et de processus tectoniques plus récents, nous pouvons aujourd'hui franchir le Moho et aller se balader quelque part dans le manteau terrestre.
La péridotite à grenat serpentinisée de Flaconnières (notée "pi-g") est un petit affleurement (quelques dizaines de mètres) inclus dans des roches migmatitiques (notées "M2") issues de la lithosphère continentale inférieure. Sa formation a été évaluée à plus de 150 kilomètres de profondeur. On peut considérer cette roche comme pouvant être classée dans les roches métamorphiques.
Sa caractéristique la plus remarquable est la présence de grenats millimétriques à centimétriques. L'affleurement est parcouru de filonnets verts, rouges ou blancs de minéraux serpentineux formant parfois une véritable serpentinite. La roche elle-même est très serpentinisée (hydratation des minéraux d'origine) et, de ce fait, très sombre (noire, brune). En surface, l'altération différentielle nous offre un spectacle radicalement différent : de couleur ocre, la roche présente de nombreux "bubons" ou "brimbelles" au fort relief : ce sont les grenats.
Image de péridotite:
Précisions: La péridotite se forme dans le manteau de la Terre, entre 40 et 70 kilomètres de profondeur sous l'écorce terrestre. De ce fait, elle présente un caractère exceptionnel : elle ne peut se former que dans des conditions de pression et de température n'ayant aucune comparaison possible avec le milieu où nous vivons. Les Vosges ont été le lieu d'une surrection, favorisant l'affleurement des péridotites. La plupart des échantillons récoltés présentent des traces explicites de cette remontée : diaclases et parfois des failles.

Les principales caractéristiques de la péridotite:
. Couleur vert foncée . Roche dense . S'altère en serpentine . Grains moyens de différentes grosseurs . Peut présenter une structure porphyrique . Structure foliée.
Hypothèse: Les péridotite ne sont pas des roches magmatiques ni plutoniques et leur minéralogie change en fonction de la profondeur. La péridotite produite dans les Vosges est une péridotite asthénosphériques venant de la lithosphère océanique.